Stabat Mater de Pergolèse
The Plaint de Purcell et Cantique de Racine
2 violons, violoncelle, orgue, soprano, mezzo soprano
durée : 1h

 

 Un beau programme de musique sacrée qui associe le premier cantique spirituel de Jean Racine mis en musique par Pascal Colasse, un extrait du semi-opéra The Fairy Queen de Purcell et le Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolèse. 

 

Nous jouons les trois œuvres avec le même effectif pour mettre ainsi en valeur, aussi bien les différences entre les trois styles, versaillais Grand-siècle, anglais et italien du début du XVIIIème siècle, que ce qui rapproche ces œuvres : un sens aigu du service du texte, les rapports presque sensuels entre les deux voix solistes en ce qui concerne le cantique et le Stabat Mater, et leur intime et profonde sincérité.

 

Le premier cantique est peut-être le plus beau texte des quatre poèmes de Racine (1964). Il s'inspire, en vers, du très bel épître de Saint Paul "à la louange de la Charité".

La musique de Collasse, très souple, adopte le style du Petit-Motet versaillais, faisant alterner les passages de récitatif et les duos, avec des interventions libres des deux violons. Cette musique dépouillée et très expressive laisse la première place à un texte véritablement inspiré et lui apporte sa tendresse et son intimité.

Pascal Collasse fut le secrétaire et collaborateur de Lully de 1677 à 1687. Une filiation de laquelle il se distingue par une appréhension différente des airs, et par une orchestration beaucoup plus moderne et précise. Il a notamment composé un opéra sur l'Astrée, sur un livret de Jean de la Fontaine adapté par Honoré d'Urfé.

 

The Fairy Queen est un semi-opéra composé par Henry Purcell en 1692. Le livret est une adaptation anonyme de la pièce de Shakespeare Le Songe d'une nuit d'été. Nous interprétons The Plaint :  « O, let me weep... ».

 

Enfant surdoué, génie précoce, auteur de l´une des œuvres les plus marquantes de toute l'histoire de la musique occidentale avec la "Serva Padrona", Giovani Battista Pergolèse est un des plus grands représentants de l'école napolitaine du XVIIIème siècle. 

Aussi célèbre que le cantique de Collasse est méconnu, le Stabat Mater de Pergolèse fait partie des oeuvres de musique sacrée les plus souvent jouées. C´est une œuvre musicale religieuse, fascinante par sa beauté, par ses lignes de chant très pures. 

Qu'elle soit l´épouse, l'amante ou la mère, la femme pleurant la perte de l'être cher fait partie des thèmes récurrents de la musique baroque, à l'opéra comme à l'église. 

(traduction du latin : La Mère se tenait debout)

 

Les dates :

 Dimanche 05 août 2018 à Semur en Brionnais (71), jeudi 09 août 2018 à Thiers (63), mercredi 15 août 2018 à Tence (43).

extrait 

Distribution : 

 

Voix : Magali Pérol-Dumora, Laurence Faricier

Violons : Albane Genat, Florence Rousson

Violoncelles : Pernette Boutte

Orgue : Frédérique Gros

Please reload

Cappella Forensis

siret 518 251 855 00012  code ape : 9001Z         

licence : 2-1034169 et 3-1034171

CCNEAC - asso loi 1901

21 place de la fontaine

42890 Sail sous Couzan

cappella.forensis@gmail.com

04 77 97 69 08

06 46 06 03 36

  • Wix Facebook page

conception leeloo
avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now