Chansons populaires et romantiques
Folksongs de Beethoven - Lieder de Schubert - mélodies de Berlioz - chansons de Béranger
3 voix, violon, violoncelle, guitare, accordéon
​durée : 1h10

 

Ce concert, qui puise son inspiration dans les sources populaires du premier XIXème siècle, tente de ressusciter l'esprit d'une soirée musicale dans un salon romantique.

 

Refusant le rationalisme des Lumières, considéré comme classique et froid, le romantisme, dès ses origines à la fin du XVIIIème siècle, se nourrit du fantasme d'un ressourcement dans trois exotismes : soit dans le passé, de préférence médiéval, chevaleresque et troubadour ; soit dans l'ailleurs, avec une nette préférence, afin de tourner le dos à l'antiquité classique, pour les brumes du nord, saxonnes ou britanniques ; enfin dans l´idéalisation du peuple et des folklores populaires.

What shall I do ?

The miller of dee

BEETHOVEN : 
1. The banner of Buccleuh, chanson écossaise
2. Dermot and Shelah, chanson irlandaise
3. O thou hapless soldier, chanson irlandaise
4. On the massacre of Glencoe, chanson écossaise
5. The Miller of the Dee, chanson irlandaise à 3 voix
6. What shall I do?, chanson irlandaise à 2 voix
7. Since Greybeards inform us, chanson irlandaise
8. Womankind, chanson écossaise
9. Sweet power of songs, chanson irlandaise
10. Duncan Gray, chanson écossaise

BERLIOZ :
11. Sérénade de Méphistophélès,première version
12. le Roi de Thulé, chanson ghotique
13. Hélène, ballade d'après Thomas MOORE, tiré de l'Irlande
14. le Chasseur danois, 
15. Chanson à boire, tiré de l'Irlande
16. Amitié, reprends ton empire,romance de Florian

SCHUBERT :
17. Mignon und her Harfner, chanson tirée de Wilhem

 

MEISTER
18. Le roi des aulnes, d'après GOETHE
19. Cantate pour la fête du père 
20. An die Musik

BERANGER :
21. Charles VII 
22. Les Contrebandiers 

Les dates :

 

Dimanche 30 Août 2015 à Charlieu (42)

Vendredi 25 Juillet 2014 à Cunlhat (63)

le 24 novembre 2013 à Villerest (42)

le 20 novembre 2013 au Collège La Fontaine de Roanne avec une conférence

le 22 septembre 2013, inauguration de l'école de Sails sous Couzan

le 24 avril 2013 à Andrézieux Bouthéon

le 23 avril 2013 à Montbrison

le 31 janvier 2013 au Théâtre de l'Astrée à Villeurbanne

le 9 décembre 2012 à Poncins

 

C'est aussi l´époque du développement de la pratique amateure dans les salons bourgeois ; ainsi fleurissent à cette époque nombre de romances, ballades, chansons aux accents populaires et sentimentaux, chantées par de pâles jeunes filles accompagnées au piano, à la harpe ou à la guitare.

 

Beethoven déjà s´intéresse à ce répertoire. Il arrange et publie plusieurs recueils de chansons populaires anglaises, irlandaises, écossaises et galloises, pour une ou plusieurs voix, violon, violoncelle et piano. Par leur simplicité et leur naturel entièrement réinventés, les Lieder de SCHUBERT, eux, parviennent à sublimer leur inspiration populaire ; ils constituent ainsi un des sommets de cette première veine romantique. Les compositeurs de la première génération romantique continuent d'être fascinés par ce répertoire. Les mélodies de BERLIOZ portent la marque de ce goût pour l´ailleurs, pour l´hier ou pour l´autre, multipliant les références au passé, à l´exotisme oriental, allemand ou anglais, et au répertoire populaire.

 

Enfin, c´est aussi l´époque du plus grand développement de cet autre vecteur de la chanson populaire : le chansonnier. Pierre-Jean de BERANGER fut le plus grand de ceux-ci. Il puisa son inspiration autant dans la satire politique que dans cette jeune veine romantique qui submergeait Paris en cette première moitié du XIXème siècle. Notre programme est constitué de chansons, ballades, romances, à une ou plusieurs voix tirées de ces quatre répertoires (Folksongs de BEETHOVEN, Lieder de SCHUBERT, mélodies de BERLIOZ, chansons de BERANGER).

 

L´accompagnement instrumental est confié à un violon, un violoncelle, une guitare et un accordéon : la pratique de salon au début du XIXème siècle, art de l'interprétation et de l'arrangement, permet une grande liberté d´instrumentation. Nous avons privilégié des instruments qui, à l'image du répertoire choisi, s'inscrivent à la frontière entre inspiration populaire et culture savante.

Distribution :

 

Voix : Magali Pérol-Dumora soprano, Cédric Garde ténor, Guillaume Paire baryton

Instruments :
Violon : Louis- Jean Perreau

Violoncelle : Pernette Boutte

Guitare : Sylvaine Dumas

Accordéon : Maxime Point

 

Arrangements et direction : François Bernard

Please reload

Cappella Forensis

siret 518 251 855 00012  code ape : 9001Z         

licence : 2-1034169 et 3-1034171

CCNEAC - asso loi 1901

21 place de la fontaine

42890 Sail sous Couzan

cappella.forensis@gmail.com

04 77 97 69 08

06 46 06 03 36

  • Wix Facebook page

conception leeloo
avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now